Infos

Accueil > Toutes les infos > Média

Lundi 11 Décembre 2017 - 19h19

Entrepreneur

Deza Nguembock, chef d’entreprise dynamique et atteinte de poliomyélite

Deza Nguembock, atteinte de poliomyélite depuis l’âge de quatre ans, réussit et crée son agence de communication, E&H LAB, autour des thèmes de la responsabilité sociétale et du handicap. L’entrepreneure partage son dynamisme, en direct sur Vivre FM, mardi 19 décembre, de 10h à 11h.

Deza Nguembock, fondatrice de l'agence de communication E&H LAB
Deza Nguembock, fondatrice de l'agence de communication E&H LAB

Deza Nguembock est une femme dynamique et pétillante, atteinte de poliomyélite. Elle crée son agence de communication en 2011, avec le soutien de la bourse de la Fondation Banque Populaire. Aujourd’hui, elle est particulièrement mobilisée : nous sommes à la veille de la soirée des 25 ans de la Fondation Banque Populaire, un événement qu’elle organise, après avoir remporté l’appel d’offre. Alors, comment devient-on fondateur de sa propre entreprise, lorsque le handicap est lourd et les débuts particulièrement difficiles ? Retour sur le parcours d’une femme pugnace et rayonnante.

Enfance camerounaise et handicap

Née le 6 décembre 1973 à Otélé, un village de la région du Centre du Cameroun, Deza Nguembock grandit à Eséka, une petite ville des environs, où ses parents s’installent lorsqu’elle a deux ans. Fille d’un père professeur de mathématiques et fondateur d’un collège, l’Educateur, et d’une mère au foyer, sa vie bascule en un mauvais rêve à l’âge de 4 ans : elle est en proie à une maladie non identifiée qui l’éloigne de sa famille et, longtemps, la retient, tantôt dans les hôpitaux, avec peu de résultats, tantôt dans les cases obscures de guérisseurs traditionnels.

Un parcours initiatique

Lorsque des années plus tard, elle retrouve son foyer familial, et quand sa santé le permet, c’est la soif d’apprendre qui l’aide à reprendre le dessus. Elle fréquente l’école primaire de son quartier de temps à autre, et assimile très vite les enseignements, comme pour rattraper son retard. Elle se découvre un goût prononcé pour la lecture et dévore Les contes d’Amadou Koumba, paroles de griot, recueillies et transcrites en français par l’écrivain et poète sénégalais, Birago Diop. S’en suit pour la jeune fille, la lecture de pans entiers de la littérature africaine, présents dans la bibliothèque familiale. Initiée aux mathématiques par son père, elle les maîtrise aussi bien que le français, l’histoire ou la géographie.

Etudes, art et voyages

L’adolescente handicapée trouve le temps long à l’internat du lycée d’Eséka et le meuble de son mieux par le piano, le dessin, et ses livres. Elle obtient ses diplômes d’études secondaires avec mention très bien et quitte Eséka pour Yaoundé, la capitale, élargissant ainsi son cercle d’amis. Elle découvre, entre autres, les voyages : Douala, ville portuaire, et ses chaleurs insupportables, Dschang, dans les terres, où sont cultivées les  pommes « de France », Ngaoundéré et ses cases arrondies aux couleurs et odeurs de la terre. Elle prend plaisir à rencontrer du monde et s’adonne à la poésie, à l’écriture et à la musique.

Paris

Deza arrive à Paris dans les années 90. Après une longue hospitalisation et des années de rééducation, la jeune femme rejoint la Sorbonne-Nouvelle, où elle passe une licence de langue, littérature et civilisation anglaise. Elle poursuit par un passage à l’Université du Connecticut aux Etats-Unis, et revient, un master en e-business en poche.

Femme, noire et handicapée

De retour à Paris, Deza Nguembock découvre de plein fouet les difficultés d’être une femme noire et handicapée dans le monde du travail : c’est la discrimination. Après une expérience courte et amère au service marketing d’une entreprise parisienne, elle crée sa première structure associative en février 2005, où elle se consacre pleinement à l’art.

 

Deza Nguembock, E&H LAB

Deza Nguembock a créé son agence de conseil en communication et relations publiques

L’art comme passerelle

Deza exprime ses désirs de changements sociaux à travers la création artistique, et monte, sous sa direction artistique, des projets qui allient musique, sculpture, danse et mode. Elle rassemble des artistes internationaux venant de Corée, d’Inde, des Etats-Unis ou encore d’Afrique, et propose de nouveaux concepts. Parmi ceux-ci, « Esthétique & Handicap » : une thématique pour sensibiliser la société sur l’image des personnes handicapées.

A la tête de son entreprise

En 2008, Deza Nguembock rejoint le pôle consulting d’une agence de design et communication en charge de l’analyse stratégique des marques. En juin 2011, elle crée E&H LAB (« E » et « H », respectivement pour « esthétique » et « handicap »), une agence de conseil en communication et relations publiques, spécialisée dans les problématiques de responsabilité sociétale des entreprises (RSE), en particulier dans les thématiques de diversité et de handicap. A la même époque, elle réalise son premier film documentaire, Miroir de mon âme.

L’agence E&H LAB travaille autant avec les entreprises que les organisations à but non lucratif, elle met en œuvre des projets et campagnes de communication à fort impact social, et « utilise l’approche artistique comme levier pour impulser un changement durable des comportements » explique Deza sur sa page Facebook. Aujourd’hui, elle poste une photo de masques de Venise, toute en lumière, dorures et arabesques. Un élément de décor festif et esthétique, destiné à l’événement des 25 ans de la Fondation Banque Populaire, à l’Opéra comique de Paris.

Le soutien de la Fondation Banque Populaire

Le projet de création d’entreprise de Deza Nguembock a été sélectionné par le jury « handicap » de la Fondation Banque Populaire, en 2011. Ses brillantes études, son expérience professionnelle et sa connaissance du milieu des arts et du handicap, constituent alors les bases essentielles à la création de son agence de communication. Répondant pleinement aux critères de sélection de la Fondation, Deza Nguembock a été soutenue au démarrage de son activité pendant trois ans. 

Rendez-vous sur Vivre FM le mardi 19 décembre, en direct, de 10h à 11h

Deza Nguembock partage son parcours brillant et semé d’embûches avec les auditeurs de Vivre FM, au micro de la journaliste Anne-Lise Farkoa. Une émission à découvrir en direct et à retrouver en Podcast sur vivrefm.com (émission : Les spécialistes - Emploi et Handicap).

 

Tous les mois, l’émission « Un handicap, des talents », donne la parole à une personne handicapée soutenue dans son projet par la Fondation Banque Populaire, partenaire de Vivre FM.

 

Deza Nguembock, un sourire communicatif

Deza Nguembock, chef d'enteprise et atteinte de poliomyélite

Charlotte Guyot

A lire également

Commentaires

Deza Nguembock, chef d’entreprise dynamique et atteinte de poliomyélite

Podcasts

Logo de l'émission Les spécialistes - Vivre avec le cancer

Logo de l'émission Les spécialistes - Emploi et  handicap

Logo de l'émission L'invité de la rédaction

Logo de l'émission À l'asso !