Infos

Accueil > Toutes les infos > Culture

Jeudi 19 Octobre 2017 - 12h14

BD

Le Perroquet, une enfance à l'ombre de la psychiatrie

Avec humour et sensibilité, l'auteur raconte son enfance dans une famille marquée par les troubles psychiques.


Un « livre d'amour d'un petit garçon pour une maman malade », c'est ainsi qu’Espé alias Sébastien Portel décrit la bande dessinée en partie autobiographique qu’il vient de publier chez Glénat. Le Perroquet raconte une histoire inspirée de l’enfance d’un petit garçon dont la mère est atteinte de « troubles bipolaires à tendance schizophrénique ». L’action se déroule dans une famille marquée par plusieurs générations qui ont eu ce que plusieurs d’entre eux appellent les « crises ». Espé, c’est son nom d’auteur, a écrit ce livre pour rendre un hommage aux personnes en souffrance psychique. C'est une BD réaliste mais le sujet de la santé mentale est traité avec fantaisie et humour.

Face à un environnement difficile, Bastien huit ans trouve refuge dans l'imaginaire pour supporter une réalité douloureuse et incompréhensible. Le perroquet est un album qui relate une histoire personnelle de portée universelle.

Le perroquet d'Espe, Glénat, 19,50 euros.

 

Anne Darzac

Commentaires

Le Perroquet, une enfance à l'ombre de la psychiatrie

Podcasts

Logo de l'émission Les spécialistes - Associations solidaires

Logo de l'émission À l'asso !

Logo de l'émission Les spécialistes - Associations solidaires

Logo de l'émission À l'asso !