Infos

Accueil > Toutes les infos > Santé

Jeudi 28 Septembre 2017 - 11h20

Mode

La Fashion Week s’ouvre à des modèles atypiques

Très critiqués pour ses mannequins longilignes, les professionnels de la mode font une place à des modèles différents ou en situation de handicap.


Depuis le 26 septembre, la Fashion Week se tient à Paris. A cette occasion, le label American Wardrobe a proposé, à l'association Donnons leur une chance, de créer un défilé de personne de petite taille. L'association propose des ateliers de socio-esthétiques qui permettent aux femmes de reprendre confiance en elles et en leur beauté. Ce Dwarf Fashion Show a fait défiler onze mannequins qui mesuraient moins d'1 mètres 30 agées de 16 à 30 ans. Les mannequins atteints de nanisme ont pu présenter une collection.

Cette année, une jeune mannequin danoise de 19 ans autiste Asperger défile également à Paris. Nina Marker a remporté le concours Elite Model Look danois en 2014 puis elle fait son premier Show Saint Laurent. Le 20 septembre, la jeune femme a révélé son handicap sur Instagram, en posant avec un tee shirt portant l'inscription:"Bee Kind, I have autism".

Le décrêt Photoshop pour encadrer les images de mode

Malgré tout les mannequins élancés de grande taille restent une norme. Mais la loi commence à encadrer les photographies des magazines de mode. A partir du 1er octobre les médias ont l'obligation d'indiquer qu'une photo a été retouchée pour affiner un mannequin. Getty, une grande banque d'images vient de s'engager à respecter ce décret, elle va donc supprimer certaines photos retouchées disponibles sur son catalogue. Getty comme tous les éditeurs de mode sont ainsi appelés à montrer des modèles plus naturels pour prévenir les troubles alimentaires chez les jeunes femmes candidates au métier de mannequin.

Anne Darzac

A lire également

Commentaires

La Fashion Week s’ouvre à des modèles atypiques

Podcasts

Logo de l'émission L'invité de la rédaction

Logo de l'émission L'agenda différent de Vincent Geoffroy