Infos

Accueil > Toutes les infos > Politique

Mardi 21 Mars 2017 - 13h00

Présidentielle 2017

Débat présidentiel : Quelques minutes consacrées au handicap

Une poignée de minutes sur près de 3 heures et quart : c’est le temps consacré au handicap, dans le premier grand débat présidentiel, lundi 20 mars au soir.

Benoît Hamon, François Fillon, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, lors du débat présidentiel
Benoît Hamon, François Fillon, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, lors du débat présidentiel

Peu développée, la question du handicap est tout de même abordée par les candidats à l’élection présidentielle sur le plateau du premier débat télévisé, lundi 20 mars au soir. Sur près de 3 heures et quart de débat, 11 minutes sont consacrées à la santé, au cours de la 3e heure. A cette occasion, quelques mots sont dits sur le handicap.

Que proposent les candidats ?

+ 20% pour l’Allocation Adulte Handicapé et le Minimum Vieillesse. C’est Marine Le Pen qui met le sujet sur la table, au bout de deux heures de débat, avec l’objectif de « Redonner du pouvoir d’achat aux français ».


Autre sujet pour la candidate, l’autisme. Sous forme d’une dénonciation de la situation actuelle : « l’autisme et les troubles autistiques dans ce pays ne sont pas pris en compte ». Selon elle, les professeurs et les médecins ne sont pas formés, « il n’y a pas de structures pour accueillir les enfants », « les familles vivent un enfer ».


Emmanuel Macron évoque brièvement les aidants au moment des discussions sur les droits à la retraite. Pour Emmanuel Macron, « selon que vous avez décidé d’être un aidant, à un moment de votre vie, il y a des millions de concitoyens qui le sont, vous n’avez pas les mêmes droits ».

Il tâcle la candidate du Front National sur le financement de ses mesures concernant l’autisme et le handicap.


Benoît Hamon veut augmenter de 30% l’Allocation Personnalisée Autonomie (APA) et mettre en place une « allocation qui aide à bien vieillir en EHPAD ». ll constate, pour les personnes âgées résidant en EHPAD, « une facture supérieure à leurs revenus ».

Il fait valoir un « Droit à l’euthanasie », que Jean-Luc Mélenchon veut inscrire dans la constitution.


François Fillon propose ses mesures pour la santé sans aborder spécifiquement le handicap, et Jean-Luc Mélenchon propose une sécurité sociale intégrale, qui rembourse 100% des dépenses de soin.

Charlotte Guyot

A lire également

Commentaires

Débat présidentiel : Quelques minutes consacrées au handicap

Podcasts

Logo de l'émission L'agenda différent de Vincent Geoffroy

Logo de l'émission Mon action solidaire

Logo de l'émission L'agenda différent de Vincent Geoffroy

Logo de l'émission Mon action solidaire