Infos

Accueil > Toutes les infos > Politique

Mercredi 30 Avril 2014 - 15h19

Europe député

Adam Kosa, premier eurodéputé sourd

Elu en 2009 au Parlement Européen, Adam Kosa était le premier député européen sourd. Aujourd'hui il se représente pour un second mandat. L'occasion de revenir sur le parcours exceptionnel d'un homme politique pas comme les autres.

Adam Kosa, député européen armé de la langue des signes
Adam Kosa, député européen armé de la langue des signes

Les personnes sourdes et malentendantes sont toujours "exclues" des institutions européennes. C'est en tout cas le constat que fait Adam Kosa, un hongrois devenu le premier député sourd à intégrer l'hémicycle européen.

 

Mur invisible & prise de note

 

Né à Budapest de parents eux-mêmes sourds, Adam voulait à l'origine devenir avocat, dans le but de combattre les discriminations. Sans possibilité de traduction de son cursus universitaire en langue des signes, le jeune hongrois se retrousse les manches et emprunte les notes prises par ses camarades de classe, jusqu'à réaliser son rêve en 2005.

 

Malgré ses efforts pour défendre ses clients, il réalise assez vite qu'il ne pourra pas influer sur les réalités sociales uniquement par ce biais. Alors quand l'opportunité inespérée de se lancer en politique s'offre à lui quelques années plus tard, le jeune avocat hongrois n'hésite pas longtemps. Une intégration qui ne se fait pas sans difficulté pour lui.

 

Reconnu par ses pairs

 

"Avant mon arrivée, personne n'avait imaginé qu'un sourd armé de la langue des signes puisse être député européen. Personne ne savait comment traiter avec moi. Certains essayaient de parler plus fort, d'autres se sont mis à tout écrire sur papier. Les rencontres spontanées avec d'autres députés parlant anglais ou français étaient difficiles puisqu'il n'y a pas de langue des signes internationales au Parlement Européen." raconte t-il sur son site internet.

 

Malgré cela, il explique également ne jamais avoir constaté de comportement négatif à son égard. "Comme dans ma vie en général, mes collègues et moi devons travailler plus que les autres pour atteindre la même qualité de travail".


Des efforts reconnus par ses pairs, puisqu'en 2013 Adam Kosa a remporté le prix du député européen de l'année. Une consécration, qui ne lui donne pas pour autant l'impression d'un travail achevé.

 

Encore un long chemin à parcourir

 

"Le fait est que les malentendants sont toujours exclus des institutions européenne en raison de l'invisibilité de leur handicap, une invisibilité qui n'est définitivement pas plus facile à gérer"


Au cours de ses cinq années de mandat, Adam Kosa a été membre de la commission des affaires sociales. En ce sens, il a multiplié les questions sur le handicap, l'accessibilité, et l'intégration des personnes dans la vie active, mais ne s'est pas limité à ça. En tant que hongrois, il a par exemple travaillé sur le Danube et les dangers posés par les inondations récurrentes.


Lors d'une récente visite à Toyko, Kosa a été très déçu d'observer qu'aucun homme politique japonais ne soit sourd ou malentendant. Un constat qui met en lumière sa propre réussite malgré les difficultés. Et quand on lui demande quels conseils donner à des personnes dans sa situation,  il répond trois mots : "Courage, engagement et persévérance". Trois mots qui s'appliquent parfaitement à son propre parcours, peut-être bientôt auréolé d'une réélection, pour continuer à mettre sur la table les difficultés rencontrées par les citoyens européens handicapés.

 

Viktor Pugliese

Commentaires

Adam Kosa, premier eurodéputé sourd

Podcasts

Logo de l'émission Les petites histoires

Logo de l'émission Les gourmandises d'Anne-Lise

Logo de l'émission a chacun son sport !

Logo de l'émission Ça des méninges !