Infos

Accueil > Toutes les infos > Société

Vendredi 09 Mars 2018 - 15h03

Santé mentale

« Vous savez, je suis marié et schizophrène » ou le combat contre les stéréotypes sur les troubles psychiques

Lutter contre les idées reçues qui visent les personnes avec un handicap psychique, mais aussi informer l’accès aux soins, le logement ou l’emploi… ce sont les principaux objectifs de la semaine d’information sur la santé mentale qui commence le 12 mars.


Florent Babillote est aide-soignant, un jour il se retrouve sur le plateau d’une émission de télévision avec un autre invité qui est spécialiste du terrorisme, ils ne se connaissent pas mais le « spécialiste » déclare à Florent : « Les terroristes sont atteints de schizophrénie ». Florent, qui a consacré un livre à la schizophrénie regarde son voisin dans les yeux et lui répond « Vous savez moi je suis marié et je suis atteint de schizophrénie ». Cette histoire illustre ce que vivent près de 12 millions de Français confrontés au handicap psychique et en butte aux stéréotypes. La semaine d’information sur la santé mentale est l’une des initiatives qui permettent de combattre les représentations et d’informer les personnes en souffrance psychiques.

L’accès aux soins et la vie pratiques

Parmi les initiatives de cette 29e édition, la Fondation de France et l’Institut Montaigne lancent un cycle de conférences participatives sur le handicap psychique. Cette initiative s’intitule « Parlons psy », le but est d’inviter les personnes touchées par ce handicap à poser des question et à s’échanger des bonnes pratiques et des informations. Les interventions portent aussi bien sur l’accès aux soins que sur l’hébergement et le retour à l’emploi. La première rencontre se déroule à Marseille le 12 mars.

Mais aussi les problèmes affectifs et sexuels

La préparation de cet événement fait ressortir des sujets à aborder : « Toutes ces personnes sont soignées pour leurs problèmes psychiques, mais les problèmes somatiques sont très souvent oubliés : leurs problèmes affectifs, sexuels, leur désir d’enfants » explique Karine Pouchain, responsable du programme maladies psychique et vie sociale à la Fondation de France. La 29e édition a d’ailleurs pour thématique « Parentalité et enfance »

Après Marseille, une autre rencontre est prévue à Lyon le 14 juin. Puis rendez-vous à Nantes et à Lille en fin d’année. En 2019 ce sera au tour de Strasbourg et de Bordeaux. Parlons psy se termine par une assemblée générale est prévue ensuite fin 2019. L’ensemble des manifestations de la semaine se trouvent sur le site officiel de la semaine d’information sur la santé mentale.

Rezki Mammar

Commentaires

« Vous savez, je suis marié et schizophrène » ou le combat contre les stéréotypes sur les troubles psychiques

Podcasts

Logo de l'émission Ça des méninges !

Logo de l'émission Ça des méninges !

Logo de l'émission Au plus près de la recherche

Logo de l'émission L'invité de la rédaction