Infos

Accueil > Toutes les infos > Culture

Lundi 15 Janvier 2018 - 09h46

danse

Fabienne Haustant : « Dans mon handicap la danse est nécessaire »

Des plateaux de télévisions à ses ateliers, Fabienne Haustant donne tout pour sa passion, la danse. Malgré sa rétinite pigmentaire, une maladie génétique de l’œil qui la prive progressivement de la vue, rien ne l’empêche dans la poursuite de ses rêves. Rencontre avec Fabienne Haustant, danseuse malvoyante aux pieds d’or.

Fabienne Haustant organise des ateliers toutes les semaines
Fabienne Haustant organise des ateliers toutes les semaines

Danser, c’est toute l’histoire de sa vie. Depuis son plus jeune âge, Fabienne Haustant le sait, elle veut danser. Atteinte d’un handicap visuel, elle persévère dans sa passion. « Au départ j’ai regardé les associations qui proposaient des cours de danse pour les personnes malvoyantes mais je n’étais pas satisfaite de ce que j’avais trouvé. » explique-t-elle

Trop de cours de danse en duo, Fabienne Haustant n’en veut pas. C’est pour cela qu’elle a débuté avec des cours de danse lambda. Même si cela n’a pas été évident elle a réussi à se faire accepter par les autres : « mon idée c’est que ce n’est pas au professeur de s’adapter à moi, je sais ce que je viens chercher et au fur et à mesure je vais le sécuriser, confie-t-elle, il va pouvoir se dire ah en fait elle est pas embêtante » Mais au bout d’un certain temps Fabienne veut changer les choses, mettre son talent au service des autres. « L’idée c’est au lieu de râler, construis, fais quelque chose et je vais créer mon association. »  C’est ainsi qu’en 2012 elle a eu l’idée de créer « Danse les yeux fermés ». Le but de cette association : arrêter les préjugés et montrer qu’il est possible de tout faire même avec un handicap.


Des ateliers les yeux bandés

Chaque semaine elle organise des ateliers, où tout le monde est le bienvenu. L’objectif à la fin est de danser les yeux bandés. Ces exercices réjouissent les participants comme Véronique. Elle suit les cours de Fabienne Haustant depuis déjà 5 ans : « Ce qui m’a plu c’est l’idée de danser les yeux masqués. Je trouvais l’idée très intéressante, cela permettait de chercher les points de repères à l’intérieur et pas à l’extérieur, raconte-t-elle, je me disais que c’était une manière d’aller plus loin dans mon ressenti. »

Cet amour de la danse, Fabienne tient à partager avec ses élèves. Plus que cela ils deviennent aujourd’hui pour elle comme des amis. C’est dans une ambiance détendue que chacun apprend, pas à pas la chorégraphie. « on s’amuse follement dans ses cours, elle a une énergie fabuleuse. Elle nous fait prendre conscience de beaucoup de choses, confie Véronique, pour rien au monde j’arrêterai pour l’instant. »

 

Un triomphe dans l’émission la France à un incroyable talent 

En 2016, Fabienne foule les planches de l’émission La France à un incroyable talent où elle réussit avec brio son audition. « Cela a été un grand coup de chance d’avoir réussi car je pensais que j’allais être éliminée rapidement. Quand j’ai dansé cela a été un relâchement » avoue-t-elle. De cette expérience la jeune femme en garde des très bons souvenirs : « ce qui a été génial c’est quand Kamel Ouali (un des membres du jury ndlr) me demande de danser avec lui, s’enthousiasme-t-elle, c’était magique et aujourd’hui encore les gens s’en souviennent ! » 

L’année 2018 s’annonce elle aussi riche pour la danseuse. Tout d’abord elle sera présente pour des ateliers à l’opération Beyond Seeing (en français Au-delà du regard) jusqu’au 28 janvier. Cette exposition organisée par le centre culturel allemand, permet, en marge de la fashion week Paris, d’apprécier la mode même sans la vue.  La jeune femme travaille aussi également sur un spectacle de danse contemporaine nommé « L’Illusion » avec la compagnie CIE Magalie Lesueur. « Une année de création et c’est vraiment ce dont j’avais envie » conclue la jeune danseuse.

 

Pour plus d'informations :

Site de l'association Danse les yeux fermés

Exposition Beyond Seeing


Marine Nouven

Commentaires

Fabienne Haustant : « Dans mon handicap la danse est nécessaire »

Podcasts

Logo de l'émission Ça des méninges !

Logo de l'émission Ça des méninges !

Logo de l'émission Au plus près de la recherche

Logo de l'émission Les petites histoires