Podcasts - Le grand témoin - Défis du quotidien

Mercredi 25 Mai 2016

Catherine Neykov : "Ma tante était-elle vraiment schizophrène?"

Invité : Catherine Neykov, écrivaine

00:00

Par une association d'idées fortuite, Catherine Neykov brise un secret de famille et retrouve le souvenir de Juliette, sa tante et marraine, qu'elle visitait enfant à l'hôpital psychiatrique de Maison-Blanche. Née dans l'Indochine coloniale, cette jeune femme gracieuse mais réservée s'y fiança à un homme que ses parents l'empêchèrent d'épouser. Une recherche à travers l'univers parfois kafkaïen des archives va révéler le parcours singulier de cette amie de jeunesse de Marguerite Duras, qui inspira vraisemblablement le personnage d'Hélène Lagonelle dans "L'Amant". Conseillère d'orientation dans les années 1950, elle milite pour l'accès des filles aux études secondaires quand, victime de harcèlement moral, elle est internée à l'initiative de sa hiérarchie. Juliette Ropion était-elle vraiment schizophrène ? L'examen du dossier médical, analysé avec l'aide d'un psychiatre historien, montre que non et constitue un témoignage accablant sur la pratique asilaire de l'époque. Une enquête historique et littéraire sur les traces d'une héroïne oubliée, portée par une écriture exigeante, élégante et poétique.

Catherine Neykov travaille autour de la queston du handicap et des troubles psychiques au sein de diverses associations. Elle est l'auteure de plusieurs romans.


"La Disparue" de Catherine Neykov, publié chez Michalon 




Commentaires

Podcasts

Logo de l'émission L'agenda différent de Vincent Geoffroy

Logo de l'émission Les spécialistes - Emploi & handicap

Logo de l'émission L'invité de la rédaction

Logo de l'émission L'agenda différent de Vincent Geoffroy