Podcasts - Mon handicap, ma douleur, mes solutions

Mardi 24 Janvier 2017

00:00

 

 

 

Laurence découvre il y a vingt ans qu’elle souffre d’une hernie cervicale. Celle-ci s’avère inopérable. Laurence voit progressivement son état se détériorer, son côté droit se paralyse, d’abord la jambe puis le bras. Elle risque de finir en fauteuil roulant.

 

Consultations de spécialistes, centres anti-douleurs, traitements de kinésithérapie d’un autre âge où on lui attache le cou avec des élastiques pour faire tenir sa tête, rien ne fonctionne. Même les médicaments, pourtant, puissants ne réussissent pas à la soulager.

 

Et puis une rencontre change tout, elle découvre les soins Reiki. C’était il y a cinq ans.

 

Son état s’améliore, les symptômes de la hernie, les névralgies notamment, disparaissent au fur et à mesure et la maladie cesse d’évoluer.

 

Aujourd’hui à 52 ans, Laurence vit avec un grand V comme elle dit et clame son amour de la vie.

 

 

Mardi 17 Janvier 2017

00:00

 

 

Charlotte a vint-huit ans, elle est schizophrène. Elle est traitée pour sa maladie et elle est stabilisée depuis plusieurs années. Cela l’a conduite à être hospitalisée à Saint-Anne quand elle était jeune et elle en garde un traumatisme jusqu’à présent : elle fait des crises d’angoisses.

 

Il y a trois ans une agression la plonge dans la dépression et ce nouveau traumatisme réveille celui de l’enfermement à l’hôpital.

Ses crises d’angoisse se sont transformées en dépression anxieuse.

 

Actuellement,  grâce à son traitement, à une psychothérapie et à différents outils comme le dessin, elle met à distance la dépression mais pas encore totalement les crises d’angoisse.

Elle les surmonte mais ne peut les éviter.

 

Alors, elle s’est forgé des armes : elle s’active comme elle le dit et elle apprend à dire, à parler à ses proches. Ces solutions, elle les utilise au quotidien.

 

 

Mardi 22 Novembre 2016

00:00

 

Margot parle avec pudeur de sa maladie, le syndrome Gilles de la Tourette,  sans l’évoquer directement, elle est très discrète.

On comprend qu’elle a des troubles de l’attention et des difficultés à contrôler ses mouvements au point de l’empêcher d’écrire et créer.

 

 

Depuis Villeneuve les Avignon, Nathalie, sa maman, en dit plus, parle de la maladie, de la souffrance de Margot.

 

Le Syndrome Gilles de la Tourette, elles l’ont identifié toutes les deux principalement au moyen d’un film vu à la télévision. Elles y ont reconnu leur quotidien.

 

Et peu à peu elles ont pu mettre en place des solutions qu’elles ont sans cesse adaptées, car le syndrome Gilles de la Tourette est une maladie protéiforme et évolutive.

 

Pour ne pas ralentir les études de Margot, 11 ans et demie, Nathalie a sensibilisé les différents intervenants et des aménagements ont été trouvés.

Mardi 08 Novembre 2016

00:00

 

Gilles a 56 ans et souffre de colopathie fonctionnelle aussi appelée S2i ou syndrome de l’intestin irritable.

 

C’est une maladie qui est le rappelle à l’ordre au quotidien. Elle le contraint à rechercher les toilettes publiques accessibles dès qu’il se rend à l’extérieur, pour le cas où une crise surviendrait.

Pour faire face à cette difficulté, cet habitant de l’île de France a chargé une application sur son téléphone portable qui les géolocalise.

 

Le S2i provoque aussi des douleurs insupportables, qui le coupent en deux. Alors, cet adepte de l’hypnose s’est enregistré des séances d’auto-hypnose pour les atténuer. Et il avoue avec beaucoup de plaisir que ca fonctionne.

 

De quoi donner de l’espoir à tous ceux qui souffrent du même trouble, et qui sont apparemment nombreux bien que rarement diagnostiqués. 

 

Une association pour tous ceux qui pensent souffrir de  S2i : www.apssii.org

Mardi 18 Octobre 2016

00:00

 

 

 

Mary line a 33 ans et souffre depuis son enfance d’une maladie mal connue, l’hypersomnie.

Cette marmotte, oui c’est le surnom que les gens comme elles se donnent, se sent incomprise.

Elle a tout essayé en vain, traitements médicaux, simulateurs d’aube, sport, rien n’y fait.

 

Son dernier espoir repose sur un nouveau et dernier traitement mis en place par les centres du sommeil. Cette habitante de l’Oise vient enfin d’être autorisée à l’expérimenter après plusieurs mois de démarches. Elle espère que cette fois ca marchera.

 

En parallèle, elle fait partie d’un groupe sur Facebook pour faire reconnaître sa maladie, « faire bouger les murs » comme elle dit.

Mardi 11 Octobre 2016

00:00



Anne Laure a vingt cinq ans et lutte tous les jours contre un ennemi invisible qui se cache dans son cerveau. Il se nomme anorexie mentale.

Elle porte encore en elle ces troubles du comportement alimentaire même si au cours du temps elle a trouvé diverses manières d’y faire face.

Hospitalisation en milieu fermé puis soin en hôpital de jour, logement en foyer, psychothérapie, elle prend sa vie en main et ne se laisse pas détourner de son but, trouver la vie qui lui convient.

 

« Mon handicap, ma douleur, mes solutions », Vivre FM vous donne la parole en partenariat avec la Fondation Apicil :

 

www.fondation-apicil.org.

 

 

 

 

Mardi 13 Septembre 2016

00:00

 

 

La migraine, plus qu’un mal de tête, peut former un casque, une brochette dans le crâne de celui qui en souffre. Elle s’installe et la douleur devient intenable.

 

Michael, 29 ans, a choisi d’oublier les moments où elle lui a fait tant de mal. Il avoue que des pans entiers de sa vie se sont évaporés avec eux.

 

 

En plus, pour éviter les crises cet habitant des hauts de seine s’est interdit de nombreux plaisirs comme aller en boîte avec les jeunes de son âge.

 

 

Il a vécu replié sur lui-même avant de découvrir les hôpitaux de jour, ceux pour adolescents et jeunes adultes puis pour adultes. Il y a retrouvé une voie vers la socialisation.

Mardi 06 Septembre 2016

00:00

 

 

Gilbert souffre depuis sa trentaine d’un tremblement essentiel comme 300 000 personnes en France. Ce trouble affecte la capacité à se vêtir, à mettre une clé dans une serrure, à lacer ses chaussures, etc ….

 

Ceux qui ne connaissent pas la maladie peuvent y voir des tremblements émotifs, des tremblements d’énervement  ou même les associer à des phénomènes de manque d’alcool ou de drogue.

 

Gilbert a vécu le regard interrogatif voire désapprobateur de la société jusqu’à ce qu’il soit traité par stimulation cérébrale profonde à l’âge de 62 ans. Ce Niçois de 68 ans a depuis lors vu sa qualité de vie transformée, il aide désormais les autres malades au sein de l’association APTES.  

 

« Mon handicap, ma douleur », Vivre FM vous donne la parole en partenariat avec la Fondation Apicil :

 

www.fondation-apicil.org.

 

<1234

Podcasts

Logo de l'émission Le journal du handicap

Logo de l'émission Les spécialistes - Associations solidaires

Logo de l'émission À l'asso !

Logo de l'émission Oeil de verre et jambe de bois