Podcasts

Vendredi 30 Septembre 2016

Organisation Internationale des Choeurs Résilience

Invité : Armelle Bugand, chef de choeur, vice-championne de France Tir à l'arc handisport 2014, Marie-France Hue, présidente des choeurs résilience, Hugues Reiner, chef d'orchestre et de choeur, par téléphone

00:00

 
OICR (Organisation Internationale des Choeurs Résilience) s'adresse à tous les chanteurs en situation de handicap (multi-handicap). L'OICR a été fondée en 2009 par Hugues Reiner - chef d'orchestre et chef de choeur- et le professeur Touchon (Service Neurologie - Faculté de Médecine de Montpellier), parrainée par Boris Cyrulnik.

Les Choeurs participent avec le Choeur Hugues Reiner à des concerts prestigieux de Musique Sacrée dans des grandes églises parisiennes.

Un nouveau choeur Résilience « le Choeur Résilience de Paris » va naître sous le Patronage de Hugues Reiner. 

 

Contacts :

M-F. Hue, Présidente (06.03.29.56.50) - mfhelene@orange.fr
Armelle, chef de choeur accrochchoeur75@yahoo.com

http://www.choeurs-resilience.com/

FACEBOOK : Chœurs Résilience - OICR

vidéo Youtube : https://youtu.be/ERVjfNVTy1A

Vendredi 30 Septembre 2016

Une chanson pour sa sœur atteinte de la sclérose en plaques

Invité : Soli, 13 ans, sœur de Julie, 20 ans, atteinte de la sclérose en plaques.

00:00

« Salsa sclérose » est le nom de la chanson qu’a consacré Soli, 13 ans, à sa demie-sœur Julie qui est atteinte de la sclérose en plaques. La maladie a beaucoup rapproché les deux sœurs que vingt années séparent et Soli est très présente pour soutenir Julie en cas de fatigue ou de baisse de moral.

En fin d’émission « les questions des aidants ».

 

Tout savoir sur la chanson « Salsa sclérose » : arsep.org

Aidants familiaux, rendez-vous sur le site internet : lesitedesaidants.fr 

Vendredi 30 Septembre 2016

00:00

Afficher l'image d'origine

La 15ème édition de Nuit blanche, c’est demain soir et c’est gratuit, profitez-en !

Jean de Loisy, Président du Palais de Tokyo vous a concocté un parcours spécial.
Vous pourrez suivre les aventures de Poliphile, un parisien à la poursuite de Polia, qui va aller de l'Ile de la Cité à la Javelle et bien plus loin pour la retrouver et enfin la rencontrer. Le parcours exaltera les émotions ressenties par le héros.

De nombreux musées resteront spécialement ouverts pour l’occasion, comme le Musée de l’Homme qui accueille les instrumentistes de ONE (Orchestre National Electroacoustique). 

Les Souffleurs d’images participent aussi à Nuit Blanche. Un étudiant en art ou professionnel de la culture souffle aux personnes déficientes visuelles les éléments qui lui sont invisibles.

Vous pourrez compteer sur les transports en commun de nuit et sur des bateaux bus gratuits.

Jeudi 29 Septembre 2016

Géori Boué

Invité : Géori Boué

00:00

Je vous présente Géori Boué.
Elle est l une des plus célèbres cantatrices - Soprano - française des années 40. 
Elle est belle, gentille et elle est mon amie.
Elle a joué avec Sacha Guitry, elle a chanté avec Pavarotti. 
Elle est extraordinaire !!!
Après avoir donné des milliers d interviews, elle sera aussi sur vivre FM dans "les petits bonheurs" ... 93.9
Elle est aussi la maman de l'écrivain aux 45 romans traduits dans le monde entier : Françoise Bourdin.

Jeudi 29 Septembre 2016

AFE, association France Ekbom et le syndrome des jambes sans repos

Invité : Monique Naudet, secrétaire de l'association France Ekbom, Robert Parisot, trésorier et par téléphone, Simone Ruellan, vice-présidente de l'AFE ansi que Martin Rigola, correspondant

00:00

Le syndrome :
Appelé aussi « Impatiences » et récemment rebaptisé Maladie de Willis-Ekbom, le Syndrome des Jambes Sans Repos se manifeste par des sensations désagréables, parfois douloureuses, affectant principalement les membres inférieurs.

Les symptômes surviennent exclusivement au repos, principalement le soir et la nuit, à l’endormissement ou au cours du sommeil. Les personnes affectées peuvent également s’en plaindre dans la journée lors d’une immobilité prolongée.

 

AFE (Association France Ekbom) est nationale, la seule association en France concernant cette maladie.  Existant depuis 2001, elle n'a de cesse de se battre pour une meilleure reconnaissance de la maladie par les pouvoirs politiques et médicaux. Que des progrès énormes ont été faits, obtenant la prise en charge par les neurologues depuis quelques années.


Contacts :

03 88 30 37 24

http://www.france-ekbom.fr/

Jeudi 29 Septembre 2016

00:00

Afficher l'image d'origine

Avis aux nostalgiques : l’un des événements de la rentrée, c’est la reprise de la comédie musicale « Notre Dame de Paris », le chef d’œuvre de Luc Plamondon et Richard Cocciante. 

Ce spectacle avait révélé Garou, Patrick Fiori ou encore Hélène Segara. C’est un peu de l’âme de Victor Hugo qui est ressuscitée.

Vous retrouverez le québecois Daniel Lavoie dans le rôle de Frollo mais le casting a été complètement renouvelé. Il comprend Hiba Tawaji, Angelo Del Vecchio, Martin Giroux et Alysée Lalande.
Les costumes ont été rafraîchis mais on retrouve la même histoire.

Ce spectacle permet aussi de faire des dons à l’association "L’aide aux jeunes Diabétiques".

 

Notre Dame de Paris, c’est à partir du 23 novembre au Palais des Congrès, métro Porte Maillot. 

 

Mercredi 28 Septembre 2016

00:00

Afficher l'image d'origine

Avec « Radin » », Fred Cavayé nous fait rire d’un trait de caractère universel. Dany Boon incarne François Gautier avec l’abattage qu’on lui connaît.

Sa vie est parfaitement orchestrée pour ne pas dépenser le moindre centime. Le comique de situation fonctionne parfaitement. Tout ce complique lorsque François tombe amoureux et se découvre une fille. Ce film bon enfant devrait vous divertir. 

Afficher l'image d'origine

Mon coup de cœur, c’ est pour « L’Etoile du jour » de Sophie Blondy. C’est l’histoire d’un cirque itinérant qui arrive dans une zone côtière de la Mer du Nord.

Le cirque cristallise les convoitises amoureuses. Le casting est surprenant puisqu’il réunit Denis Lavant, Tcheky Karyo, Béatrice Dalle et le chanteur Iggy Pop.

Mercredi 28 Septembre 2016

Le développement des Entreprises Adaptées

Invité : Stéphane Froisy, président et Cyril Gayssot, vice-président de l'UNEA

00:00

Les Entreprises Adaptées, EA, permettent à une personne handicapée d'exercer une activité dans un milieu adaptée si elle n'a pas acquis assez d’autonomie pour travailler en milieu ordinaire. L'orientation en EA, décidée par la MDPH (maison départemental des personnes handicapées), vaut reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé.

Alors les entreprises sont elles assez conscientes des avantages qu’elles peuvent avoir de s’adresser à ce type de structures? Des freins persistent ils encore du côté des responsables des achats des entreprises ? Et comment les inciter davantage à faire appel aux prestations des entreprises adaptées?

Autant de sujets que nous aborderons ce matin dans un nouveau numero de la vie des entreprises en compagnie de Stéphane Foisy et Cyril Gayssot.

Mercredi 28 Septembre 2016

Le festival Orphée et le festival Viva la Vida

Invité : Leslie Lafréchoux, Chargée de projet art et handicap médiatrice culturel au Théatre du Cristal

00:00

Les festivals Orphée (Thêatre et handicap) et Viva la Vida (Art et handicap) se sont réunis pour la première fois et se déroulent du 28 septembre au 21 octobre dans les Yvelynes et dans le Val d'Oise.

 

Le Festival Orphée et le Festival Viva la Vida, tous deux centrés sur l’art et le handicap, existent depuis fort longtemps dans les Yvelines et le Val-d’Oise. Quoi de plus logique que de réunir les deux manifestations qui, en 2018 n’en feront plus qu’une et s’étendra à l’ensemble de la région Ile-de-France. Les spectacles innovants et singuliers présentés ici nous surprennent par leur qualité et nous aident à changer notre regard sur le handicap. Ils invitent également les publics handicapés à fréquenter plus largement des établissements culturels, aussi faits pour eux !

Un réseau de partenaires

Pôle art et handicap du Théâtre du Cristal • L'apostrophe scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise • Festival Orphée • L’Antarès / Vauréal  • Centre culturel Le Figuier blanc / Argenteuil • Centre culturel Jean Vilar / Marly-le-Roi • Centre Hospitalier / Gonesse • Chapiteau Méli-Mélo / Porchefontaine • Château de La Roche-Guyon • Cinéma Le Cratère / St-Arnoult-en-Yvelines • École de cirque Cherche Trouve / Cergy • Espace Lino Ventura / Garges-lès-Gonesse • La Ferme de Bel Ébat / Guyancourt • Le Forum / Vauréal • La Lanterne / Rambouillet • L’Orange Bleue* / Eaubonne  • Le Prisme / St-Quentin-en-Yvelines • Royale Factory / Versailles • Théâtre du Cormier / Cormeilles-en-Parisis • Théâtre Eurydice / Plaisir • Théâtre & Cinéma de Fontenay-le-Fleury • Théâtre Gérard Philipe / St-Cyr-l’École • Théâtre de Jouy / Jouy-le-Moutier • Théâtre Montansier / Versailles • Théâtre Pierre Fresnay / Ermont  • Théâtre de l’Usine / Éragny-sur-Oise • Les universités de Cergy-Pontoise et Versailles • INS HEA • la ville de Gonesse • les bibliothèques de Beaumont-sur-Oise et Marines

Mercredi 28 Septembre 2016

Emmanuelle Pittau : "J'ai voulu mourir"

Invité : Emmanuelle Pittau, malade psychique

00:00

« Sans m’en apercevoir, j’ai glissé vers ce puits infini, esseulée que j’étais par les prémices de la dépression puis par la violence blanche de ma maladie. Dépossédée de ma propre vie. Un voile s’est posé sur mon cœur et mon corps. » J’ai voulu mourir. J’ai voulu m’extraire d’un vide qui m’aspirait vers la folie. Je devais me débattre contre la fulgurance de mes maux. Alors, jour après jour, j’ai jeté les mots de l’indicible sur le papier, pour me relever et ne pas sombrer tout à fait. L’écriture de la douleur s’est dévoilée comme une catharsis. Je cherchais à mettre du sens sur une existence disloquée par les angoisses. Vint la valse des hôpitaux de secteur, peuplés de soignants dont la seule réponse à ma souffrance fut l’enfermement, l’indifférence et le mépris. J’ai dû lutter pour recouvrer une humanité qu’ils m’avaient volée. Écrire, pour rester accrochée à la vie, coûte que coûte. Et puis, à force, je fus habitée par un espoir auquel je ne croyais plus. Nouvelle déflagration. Mort de ma mère. Il me faut arracher à l’oubli des souvenirs qui se dérobent, partis avec elle. Écrire, à nouveau. Et au détour d’une phrase, me laisser cueillir par la poésie des mots, qui s’annonce comme un retour à la vie.


"Rien de confidentiel, disent-ils" d'Emmanuelle Pittau, publié aux éditions Petra




Podcasts

Logo de l'émission Les spécialistes - Associations solidaires

Logo de l'émission Le grand témoin - La parole aux aidants

Logo de l'émission L'agenda différent de Vincent Geoffroy

Logo de l'émission Rencontres en établissement - Mon petit bonheur du jour