Infos

Accueil > Toutes les infos > Politique

Mercredi 20 Décembre 2017 - 12h11

Psychiatrie

François Ruffin, député La France Insoumise (LFI), veut plus d'argent pour la psychiatrie

François Ruffin, député La France Insoumise (LFI), veut réformer le financement de l’hôpital psychiatrique. Le 6 décembre dernier, il a présenté une proposition de loi à l’Assemblée nationale en ce sens.

François Ruffin dans les studios de Vivre FM
François Ruffin dans les studios de Vivre FM

Donner les mêmes moyens aux hôpitaux psychiatriques que ceux alloués aux hôpitaux classiques. C’est ce que souhaite François Ruffin, député La France Insoumise (LFI). Le 6 décembre, l’élu de la 1re circonscription de la Somme a présenté à l’Assemblée nationale la proposition de loi n°473, « relative au financement de l’hôpital psychiatrique ». M. Ruffin part du constat suivant : tandis que le budget des hôpitaux dits « classiques » augmente de 2% par an, celui des hôpitaux psychiatriques stagne. Pis : il serait largement inférieur. 

 

Pour le député, la raison principale de cet écart est dû au régime de financement des budgets, qui diffère selon le type d’hôpital. Si les hôpitaux classiques, placés sous le régime de la T2A, jouissent d’une « tarification à l’activité », les hôpitaux psychiatriques ne bénéficient quant à eux que d’une Dotation Annuelle de Financement (DAF) délivrée par les Agences Régionales de Santé (ARS). Et c’est bien cette dotation qu’il s’agirait d’augmenter. La proposition de loi préconise ainsi d’« indexer la dotation aux hôpitaux psychiatriques sur les budgets des hôpitaux dits classiques ».

 

François Ruffin, qui est aussi journaliste, s'est rendu en immersion à l’hôpital psychiatrique Philippe Pinel à Amiens. Il en tiré un livre [1] où il dénonce le décalage entre les grands principes énoncés par les pouvoirs publics et la réalité des professionnels dans les établissements psychiatriques : « tous les infirmiers, tous les psys de Pinel, le voient nettement, pas la différence, non, mais le faussée, l’océan, entre la jolie théorie des protocoles et le « on-se-débrouille » de leur ordinaire pratique ».

 

Soutenue par plusieurs députés de sensibilités différentes, parmi lesquels le député LR Damien Abad, le centriste Michel Zumkeller, le député Brahim Hammouche (Modem) ou Régis Juanico (La nouvelle gauche), la proposition de loi de M. Ruffin n’a toutefois reçu aucun appui de députés LREM. « Ils ont la consigne de ne soutenir aucun projet de loi venant de l’opposition ». 



[1] Un député à… l’hôpital psychiatrique, Fakir Editions, 6€ 

Bryan Ferreira

A lire également

Commentaires

François Ruffin, député La France Insoumise (LFI), veut plus d'argent pour la psychiatrie

Podcasts

Logo de l'émission Ça des méninges !

Logo de l'émission Ça des méninges !

Logo de l'émission Au plus près de la recherche

Logo de l'émission L'invité de la rédaction