Infos

Accueil > Toutes les infos > Politique

Jeudi 18 Mai 2017 - 13h25

Accessibilité

Elysée inaccessible, une journaliste américaine dénonce le retard français

Ce jeudi à l’issue du conseil des ministres se tenait une conférence de presse devant les médias français et internationaux. Rahma Sophia Rachdi, journaliste en situation de handicap d'une agence de presse américaine pose la question de l’accessibilité de la salle de presse... et jette un froid à l'Elysée. Christophe Castaner lui a répondu.

Rahma Sophia Rachdi et Jean-Jacques Urvoas en 2016
Rahma Sophia Rachdi et Jean-Jacques Urvoas en 2016

Une journaliste handicapée dans la salle de presse pose la question qui fâche

Rahma Sophia Rachdi a pu accéder à la salle de presse grâce à la bonne volonté des pompiers présents sur place. Une marche l'empêchait de s'y rendre car elle est en fauteuil. Excédée par les difficultés qu'elle rencontre au quotidien, elle questionne expressément le porte parole du gouvernement sur « d’éventuels aménagements à venir ». Christophe Castaner lui répond : « il n’est pas question que cette salle ne soit pas accessible sinon il nous faudra changer de salle »

Christophe Castaner évoque également des propos tenus par le président pendant le Conseil des Ministres en indiquant que ce dernier s’était montré très ferme sur la question des « solidarités » et que cela incluait notamment « la question de l’égalité d’accès pour les personnes en situation de handicap ». 

Vivre Fm a contacté la journaliste : 

Franco-américaine, elle avait déjà couvert l'élection présidentielle de 2007

Rahma Sophia Rachdi est correspondante pour une agence de presse américaine (United States Press Agency).

Elle couvre la politique française depuis 2007. A l’époque elle était valide et ses thèmes de prédilection étaient l'économie et la politique.
Suite à un AVC, elle excerce désormais son métier en fauteuil et c'est la raison qui l'a poussé à couvrir cette campagne sous un autre angle.

Cette année elle a choisi de couvrir le projet des 11 candidats sous le prisme du handicap. "Maintenant que je suis concernée, je veux faire bouger les choses, il y'a 12 millions d'handicapés en France qui sont aussi des électeurs". Cette question à Mr Castaner lui tenait donc à coeur, elle déclare : « j’ai profité de la carte blanche d’Emmanuel Macron  sur le handicap pour l’interpeller sur la situation de l’accessibilité en France, et, qui plus est, à l’Elysée". La journaliste s'étonne du retard français et précise : "Quand je vais à la Maison Blanche, il n’y a aucun problème ».

Rahma Sophia Rachdi couvre l'Elysée depuis trois ans, avant elle passait par le vestibule !

Cette fois elle a osé, dit elle. Elle ne s'était jamais rendue dans cette salle. Elle sait que le nouveau Président est très au fait des questions de handicap. Elle a saisi l'occasion pour mettre les pieds dans le plat. Elle connait bien Emmanuel Macron, elle l'a suivi à Bercy. Elle souligne "Bercy est très accessible, comme beaucoup d'autres ministères, en revanche Matignon est absolument inaccessible". 

Désormais en fauteuil, elle retrouve de veilles connaissances

La jeune femme qui couvre les évènements politiques est reconnue. Elle est connue de François Hollande (bien avant qu'il soit Président). Emmanuel Macron la reconnait également. Et d'anciens collègues journalistes du temps où elle était valide. Rahma espère qu'avec le nouveau quinquennat les choses vont bouger. En tout cas, elle, elle continuera.

Léo Leblond

A lire également

Commentaires

Elysée inaccessible, une journaliste américaine dénonce le retard français

Podcasts

Logo de l'émission L'agenda différent de Vincent Geoffroy

Logo de l'émission Mon action solidaire

Logo de l'émission L'agenda différent de Vincent Geoffroy

Logo de l'émission Mon action solidaire