Infos

Accueil > Toutes les infos > Politique

Mardi 07 Mars 2017 - 14h56

Candidat

Un candidat autiste à l’élection présidentielle ?

Hugo Horiot, au nom des personnes autistes, pourrait être candidat suite à cette phrase « Je ne suis pas autiste » de François Fillon, exprimée lors du journal télévisé de France 2 dimanche soir 4 mars.

L'ecrivain Hugo Horiot veut se présenter aux élections présidentielles
L'ecrivain Hugo Horiot veut se présenter aux élections présidentielles

Ces propos ont particulièrement énervé Hugo Horiot, écrivain et comédien autiste, auteur de « L’empereur c’est moi, une enfance en autisme ».

 

En réaction, il a publié mardi 6 mars, sur son compte twitter, l’annonce de sa candidature pour la prochaine élection présidentielle dont le premier tour aura lieu le 23 avril prochain.

 

Au nom de la neuro-diversité et de la considération des 300 000 à 500 000 autistes en France, perçus à tort comme des personnes malades, Hugo Horiot s’est donc mis dans la peau d’un candidat, au moins jusqu’au 17 mars prochain, date limite pour remettre ses 500 parrainages et être officiellement candidat.

 

Parler mieux de l'autisme

 

Si les 500 signatures risquent de manquer au candidat-écrivain, les jours prochains vont cependant mettre en lumière la méconnaissance encore trop grande de l’autisme en France et des difficultés que cette population a à être intégrée notamment dans le monde du travail.

 

Hugo Horiot est bien décidé à mener son combat jusqu’au bout, avec sa candidature qui prône la neuro-diversité face aux candidatures dites normales des autres candidats, et invite tous ses supporters à lui manifester leur soutien sur ses comptes twitter et facebook ainsi que sur son site internet  www.hugohoriot.com.

Renaud Goude

A lire également

Commentaires

Un candidat autiste à l’élection présidentielle ?

Podcasts

Logo de l'émission Le journal du handicap

Logo de l'émission Les spécialistes - Emploi et  handicap

Logo de l'émission L'invité de la rédaction

Logo de l'émission L'agenda différent de Vincent Geoffroy