Infos

Accueil > Toutes les infos > Politique

Mercredi 22 Février 2017 - 18h34

Présidentielle

Présidentielle : pourquoi Marie-Anne Montchamp soutient Fillon

Marie-Anne Montchamp était l'invité de la rédaction de Vivre FM ce mercredi 23 février. Soutien de François Fillon, elle a détaillé les points concernant le handicap : l’Allocation aux Adultes et la prise en charge de l’Autisme par la psychanalyse.

Marie-Anne Montchamp
Marie-Anne Montchamp

Elle avait été ministre de Jacques Chirac au moment du vote de la loi sur le handicap en 2005, puis membre du gouvernement de Nicolas Sarkozy. Marie-Anne Montchamp soutient désormais la candidature de François Fillon pour l'élection présidentielle de 2017.

Aujourd'hui, elle est secrétaire nationale à la protection sociale chez les Républicains mais n'apparaît pas dans l'oganigramme de campagne de François Fillon.

« Il faut réarmer la politique du handicap »

Vivre FM a posé la question à Marie-Anne Montchamp : "Comment François Fillon pourra-t-il expliquer aux personnes handicapées qu'elles doivent vivre avec 800€ par mois, après l'épisode du Pénélopegate ? François Fillon aura-t-il la capacité de mener des négociations sociales après les révélétations du Canard Enchaîné qui continuent de choquer les Français ?

Marie-Anne Montchamp rappelle que François Fillon avait, en tant que 1er ministre de Nicolas Sarkozy, augmenté l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) de 25%. "Ce plan devait se faire de manière progressive (5% par an) et être prolongé au-delà de 2012,  mais a été annulé par le gouvernement actuel". Défendant le bilan de Nicolas Sarkozy en la matière, Marie-Anne Montchamp ne prend pas d'engagement pour François Fillon. "La question des ressources des personnes handicapées doit se poser" explique-t-elle simplement.

L'ancienne ministre n’est pas favorable à une allocation universelle, contrairement à d’autres candidats (Benoit Hamon propose un revenu universel sans condition de ressources). Pour elle, l’AAH n’est pas un minimum social. C’est une compensation qui concerne les ressources. Les personnes atteintes de handicap ont en effet des ressources moindres. Ils gagnent souvent moins à cause de leur handicap. Ce dernier entraîne aussi un surcoût dû aux soins et aux matériels médicaux. La réponse qu’elle donne à ce problème est l’emploi. "Il faut permettre aux personnes handicapées d’accéder plus facilement à un travail. Il faut aussi protéger les employés qui le perdent suite à un handicap". Cela peut se faire, selon elle, en revalorisant l’AAH. François Fillon aurait d’ailleurs une partie de son programme consacré au handicap, mais prudent, Marie-Anne Montchamp a refusé de le dévoiler avant que ne le fasse le candidat LR.

Psychanalyse et autisme

Le 8 décembre dernier, près d’une centaine de députés et sénateurs LR avaient déposé une proposition de loi visant à interdire toute prise en charge psychothérapeutique dans l’autisme. Menée par Daniel Fasquelle, elle avait été repoussée. Pourtant, la Haute Autorité de Santé (HAS) avait « déconseillé » la psychanalyse dans la prise en charge de l’autisme. Marie-Anne Montchamp, à propos de cette décision : « Je pense qu’on serait bien avisé […] de s’y référer et de les mettre en œuvre partout, sur tout le territoire de la République. » Elle est même en faveur de la création d’une loi, comme cela avait été proposé le 8 décembre dernier. « Il y a un moment, quand on ne veut pas comprendre, quand la Nation n'est pas capable de plein gré de trouver les moyens de se mobiliser pour respecter les recommendation de la Haute Autorité de Santé, si d'aventure, au bout de quelques mois et quelques années, tout le monde ne comprend pas, en effet, la loi peut être utile. »

Nino Subiaz

Commentaires

Présidentielle : pourquoi Marie-Anne Montchamp soutient Fillon

Podcasts

Logo de l'émission L'agenda différent de Vincent Geoffroy

Logo de l'émission Les gourmandises d'Anne-Lise

Logo de l'émission Ça des méninges !

Logo de l'émission Au plus près de la recherche