Infos

Accueil > Toutes les infos > Évènement

Mercredi 20 Juillet 2016 - 16h40

Handisport

Post-attentat : la réaction des deux handi-skippers du Tour de France à la Voile

Après l'attentat du 14 juillet 2016 à Nice, le concert de Rihanna et le festival de jazz ont été annulés sans, pour autant, effacer les espoirs de voir la ville reprendre des couleurs. Vivre FM a rencontré, en Bretagne, les co-skippers privés d'une main et d'un bras, avant l'arrivée à Nice du Tour de France à la Voile, dimanche 31 juillet.

Eric Flageul et Damien Séguin, les co-skipper du trimaran handi-valide Des Pieds et Des Mains sur la route du Tour de France à la Voile
Eric Flageul et Damien Séguin, les co-skipper du trimaran handi-valide Des Pieds et Des Mains sur la route du Tour de France à la Voile

Ils sont 25 équipages à être partis de Dunkerque, vendredi 8 juillet, pour trois semaines de raids et parcours côtiers avec une arrivée prévue à Nice. Cela sans compter sur un attentat. Lequel s’est déroulé sur la promenade des anglais en plein feu d’artifice du 14 juillet. La deuxième ville touristique française a, dès lors, annulé le concert de Rihanna ou le Nice Jazz Festival. La question de maintenir ou pas l’arrivée du Tour de France à la Voile à Nice en tant que ville étape reste en suspens. Un équipage handi-valide participe à cet événement sportif. Ils ont confié leur impression à l’équipe de Vivre FM, en Bretagne, peu de temps après avoir appris la nouvelle d’un attentat terroriste.

 

D’abord, une pensée pour les victimes


Tous les participants du Tour de France à la Voile ont observé une minute de silence avant le départ des sprints du vendredi 15 juillet. Il est 11h sur les quais du port du Bloscon, à Roscoff. Damien Séguin et son co-skipper Eric Flageul, tout les deux champions paralympiques, laissent percevoir un certain pincement au cœur, avant de larguer les amarres pour une demi-journée de courses. Le capitaine du trimaran Des Pieds et Des mains, Damien Seguin a d’abord eu une pensée pour les victimes, avant de signifier le désir de continuer de vivre malgré l’horreur.

 

 

Le sport, c’est secondaire


Comme une urgence pour défendre la vie s’est illustrée, autrement, sur Twitter, au travers de posts adressés, en référence au film de Jacques Demy « La baies des Anges ». Egalement, chaque jour, de nouveaux bouquets sont posées sur la promenade des anglais.  Cet attentat donne à réfléchir sur ses priorités, à l’instar des propos du second handi-skipper, à bord d’un des Diam 24 du Tour de France à la Voile, Eric Flageul :

 

 

Voilà une leçon d’humilité transmise par cet autre champion de voile paralympique. Depuis son témoignage pris à Roscoff, au lendemain de l’attentat, l’onde de choc est passée mais il faudra attendre J+7 post attentat pour obtenir une réponse quant au maintien ou pas de voir Nice devenir étape finale du Tour. 

Camille Anger

Commentaires

Post-attentat : la réaction des deux handi-skippers du Tour de France à la Voile

Podcasts

Logo de l'émission L'agenda des associations

Logo de l'émission Les spécialistes - Emploi et  handicap

Logo de l'émission Les spécialistes - Mon enfant différent

Logo de l'émission Mon action solidaire