Infos

Accueil > Toutes les infos > Culture

Lundi 23 Mai 2016 - 16h36

Palme d'or

Palme d’or à Cannes pour l’histoire d’un malade qui défend ses droits

Palme d’or pour Ken Loach ce dimanche 22 mai pour son film « Moi, Daniel Blake ». L’histoire d’un salarié trop malade pour travailler, pas assez pour toucher l’invalidité. Le parcours du combattant d’un Anglais aux prises avec les services sociaux.

Moi, Daniel Blake, film de ken Loach
Moi, Daniel Blake, film de ken Loach

Daniel Blake, artisan doué et veuf, a des problèmes cardiaques. Ses médecins lui interdisent de travailler, mais l’administration britannique ne l’estime pas assez malade et lui refuse une pension d’invalidité. Que faire alors pour démêler cette situation et subvenir à ses besoins ?

L’occasion pour le réalisateur de pointer les dysfonctionnements des services sociaux anglais. Une des scènes présente une jeune mère qui arrive en retard au bureau d’administration et perd de ce fait ses aides sociales. Une scène inspirée de faits réels comme l’explique le réalisateur à nos confrères du Monde. Les bénéficiaires peuvent être sanctionnés s’ils n’assistent pas aux rendez-vous de contrôle, même à cause du décès d’un proche ou d’un malaise.



Regard acerbe sur les services sociaux

Un film en forme de critique de l’Angleterre libérale. Mais en France aussi, les démarches administratives peuvent être difficiles. C’est le cas pour faire reconnaître une invalidité suite à une maladie cardiaque, comme le confie Charles Lynda, de l’Association de Malades Cardiaques : "Vous avez les différentes structures, la sécurité sociale qui n’est pas obligée de vous mettre en invalidité. Vous avez la MDPH qui n’est pas habilitée aussi à vous donner la reconnaissance de travailleur handicapé, donc il se peut aussi que des gens passent au travers et qu’ils n’aient aucune ressource à la suite de ça. Ca va les obliger à reprendre le travail, et l’employeur ne va pas les garder."


Des personnes handicapées traitées cruellement

Ken Loach souhaite que son film puisse être utile. Il a déclaré « J’espère que les gens diront ‘nous ne pouvons pas continuer à traiter les personnes vulnérables de manière délibérément cruelle’ ».  


Moi, Daniel Blake

97 minutes

Avec Daves Jones et Hayley Squires

Palme d'or 2016

Sortie en salle non communiquée

Mathilde Ledieu

Commentaires

Palme d’or à Cannes pour l’histoire d’un malade qui défend ses droits

Podcasts

Logo de l'émission En route vers...

Logo de l'émission En route vers...

Logo de l'émission Les spécialistes - Emploi et  handicap

Logo de l'émission À l'asso !