Infos

Accueil > Toutes les infos > Éducation

Mardi 10 Mai 2016 - 14h03

Autisme

Futuroschool menacé de fermeture, M’Hammed Sagidi en grève de la faim

Le dispositif d’accompagnement créé par Vaincre l’autisme ne dispose plus de l’autorisation de l’Autorité régionale de santé. L’association, qui a pris position contre la politique française en matière de prise en charge des jeunes autistes accuse le gouvernement de multiplier les obstacles administratifs.

M'Hammed Sagidi, président de Vaincre l'autisme
M'Hammed Sagidi, président de Vaincre l'autisme

Quand on parle d’accompagnement des jeunes autistes, on pense souvent au secteur médico-social, c’est en effet la voix privilégiée en France. Il existe d’autres formes de prise en charge plus personnalisées. C’est le cas de Futuroschool, un dispositif créé en 2004 par l’association Vaincre l’autisme. Cette structure basée à Paris accueille douze jeunes de 3 à 25 ans, suivis chacun par un professionnel. Ici, on travaille en concertation avec les parents pour l’inclusion dans le système scolaire ordinaire. Il s’agit d’une approche « éducative et comportementale » selon ses concepteurs. Mais l’avenir de ce service est menacé, en effet l’Autorité régionale de santé (ARS) d’Île de France n’a pas renouvelé l’autorisation. Futuroschool risque de fermer ses portes en août. M’Hammed Sagidi, le président de Vaincre l’autisme à l’origine du dispositif a entamé une grève de la faim le 4 mai.

Un bras de fer avec l’Etat

Pour M’Hammed Sagidi, la situation de Futuroschool est liée aux positions défendues par Vaincre l'autisme : les autorités sanitaires françaises ont choisi de privilégier l’accompagnement médico-social et refusent l’approche défendue par l'association.

 

 

Après avoir quitté le Comité national autisme, l’association a saisi la justice pour dénoncer les carences en matière de prise en charge des jeunes autistes. Vaincre l’autisme a fait condamner l’Etat à deux reprises : en 2014 par le Conseil de l’Europe et en juillet 2015 par le tribunal administratif de Paris. Mais quelques jours après le second verdict, l’antenne toulousaine de Futuroschool a fermé ses portes après cinq ans d’existence. L’Agence régionale de santé n’a pas renouvelé l’autorisation de du dispositif. Vaincre l'autisme craint que le dispositif parisien ne subisse le même sort. M'Hammed Sagidi fait sa grève de la faim au siège de l'association à Paris, il dit avoir perdu près de quatre kilos mais assure qu'il est déterminé grâce au soutien des familles de jeunes en attente d'accompagnement.

Rezki Mammar

Commentaires

Futuroschool menacé de fermeture, M’Hammed Sagidi en grève de la faim

Podcasts

Logo de l'émission Les spécialistes - Emploi et  handicap

Logo de l'émission L'agenda différent de Vincent Geoffroy

Logo de l'émission L'invité de la rédaction