PubliƩ le : Mardi 14 Novembre 2017 - 18h12

Loi de finance 2018

Woerth : la politique handicap du gouvernement est « totalement incohérente »


Eric Woerth pointe les contradictions du gouvernement sur sa politique du handicap

Le président de la commission des finances de l’Assemblée Nationale a des mots très durs à l‘encontre de la politique du gouvernement d’Edouard Philippe. L’ancien ministre considère que la réduction des budgets pour les entreprises adaptées va à l’encontre des objectifs annoncés par Sophie Cluzel en faveur de l’emploi des personnes handicapées.

Eric Woerth prend appui sur les baisse de subventions pour les entreprises adaptées (EA) pour construire son raisonnement. (Les entreprises adaptées, rappelons-le font travailler 80% de salariés handicapés dans leurs effectifs). Le député explique : « Nous faisons face à un flagrant délit de contradiction dans la politique menée par le gouvernement. D’un côté, il communique tambour battant sur sa politique en faveur du handicap, mais d’un autre, il (…) réduit en catimini et sans concertation le financement public accordé aux entreprises adaptées. »

Au micro de Vivre FM, l’ancien ministre rappelle que ces entreprises sont « au cœur du dispositif » pour favoriser l’emploi des personnes handicapées. Eric Woerth précise que le gouvernement a baissé les subventions mais également le montant des aides au poste accordées aux EA.

Le parlementaire de l’Oise s’interroge également sur les intentions du gouvernement pour 2018 et cite un point du Projet de loi de finance qui parle de « nouvelles modalités de financements pour le 1er juillet 2018 »

 

Entre ces deux formes de soutien aux entreprises adaptées, Eric Woerth a fait ses comptes : « Au total, le financement public alloué aux entreprises adaptées est dans une impasse budgétaire de 16 millions d'euros ».

Et pour terminer son communiqué, Eric Woerth conclut : « Cette politique est totalement incohérente alors même que le chômage des personnes en situation de handicap atteint 18 %, quasiment le double de la moyenne nationale. »

Vincent Lochmann