PubliƩ le : Mardi 10 Octobre 2017 - 14h19

Cinéma

Kombissiri, un film qui aide les personnes aveugles du Burkina Faso


Gérard Muller à droite, un homme non-voyant est le héros de ce film engagé

Ce documentaire fiction sort sur vos écrans, il a été tourné avec des enfants non-voyants au Burkina Faso.

Gérard Muller est au Burkina Faso. Ce Français est aveugle et est confronté dans ce pays à la cécifté engendrée par le manque de soins et le dénuement.  Il décide d’aller aider la population du Burkina Faso et de lutter contre l'isolement social. René Letzgus a été frappé par le dénuement dans lequel vivent ces hommes et ces femmes. Il est choqué par les disparités qui existent sur Terre. Mais il évite habilement tout pathos dans son film. La musique apporte un vrai plus.

En Afrique beaucoup de personnes restent aveugles car elles n’ont pas les moyens d’être opérées de la cataracte, un acte qui coûte 120 euros, une somme impossible à débourser étant donné le niveau de vie.  On assiste aussi à une course cycliste, « L’Etoile de Ouaga », la première course handisport en tandem, d'Afrique occidentale. Dans cette course, les personnes aveugles deviennent des héros.

Un film utile

Ce film a également  une vraie utilité puisqu’il a permis au jeune Oumar, un petit Burkinabé aveugle d’être opéré à Paris.

René Letzgus revient le destin de ce jeune homme

Oumar a la chance de rencontrer de grands spécialistes français et peut désormais voir des formes et des couleurs. Aujourd'hui il parvient à lire.

 

Y voir

Gérard Muller déborde d'énergie. Pourtant au début, il a eu du mal à accepter son handicap. Il a déjà été dirigé par René Letzgus pour le film "Voir la Corse autrement". Il préside l'association "Y voir", qui a notamment aidé à financer l'opération d'Oumar.

Il revient sur sa rencontre avec un certain Gilbert.

Il a eu un coup de coeur pour la population du Burkina Fasso et a été choqué par la pauvreté qui y règne. Il pense à tous ceux qui n'ont pas eu la chance d'Oumar.

Quant à René Leztgus, il espère que son film pourra éveiller les consciences et rappelle que les petits ruisseaux font les grandes rivières.

 

 Kombissiri

Un film en salles actuellement, notamment à l’UGC Ciné Cité des Halles à Paris, avec trois séances par jour. 

Retrouvez l'association "Yvoir" sur www.asso-yvoir.com

 

 

Vincent Geoffroy